Géométrie des facades

Publicités
Galerie

Mission locale – Rémi Nguyen&Cécile Canel

 

Quel est le parallèle entre architecture, culture, et art contemporain? Quelles sont les raisons fondamentalement politiques de leur existence? Comment est né le MACVAL? Quel postulat lui a permis de voir le jour? Quels sont ses enjeux? Quelle est la mission locale d’un musée d’art contemporain? Comment s’implante-t-il dans son environnement direct? Quelle est sa spécificité dans une ville telle que Vitry-sur-Seine? La politique culturelle lui autorise-t-elle une quelconque spécificité?

     En tant que designers, nous avons souhaité comprendre ces rapports complexes, pour mettre en évidence leurs mécaniques de fonctionnement, ainsi que les rapports entre experts et utilisateurs, ou plutôt entre ceux qui pensent l’expérience et ceux qui la vivent en aval. Nous nous questionnons aussi sur la notion d’institution, et sur les codes formels et linguistiques qu’elle utilise.

Nous avons choisi de passer la semaine à rencontrer les acteurs du musée, tous niveaux de responsabilité confondus. Nous avons aussi suivi deux visites de l’exposition temporaire encadrées par des médiateurs, destinées à deux publics radicalement différents.

Nous avons matérialisé l’ensemble des questions soulevées lors de ces échanges par un petit dispositif d’observation: une paire de jumelles scotchée sur la façade vitrée du musée, permettant un zoom sur la Mission Locale de la ville située 100 mètres en face, au pied des tours de Vitry. C’est pour nous une façon simple d’évoquer la porosité de l’architecture de verre (soit la forme que prend l’institution et son discours au travers elle) et celle de la politique culturelle elle-même (qui détermine le contenu et la position de cet « écrin »). Vers ou le musée regarde-t-il?

Mission locale – Rémi Nguyen&Cécile Canel